Mensonges, omissions, amalgames et manipulations

logo temoignagesLe 21 aout 2014, le Moi Président de Tous les Français (MPTF) vient rendre visite aux pauvres couillons que nous sommes, nous les irréductibles réunionnais toujours prompt à tendre la main tels des roumains pris dans les mailles du filet de la mafia.

Le 21 aout donc, le MPTF condescend à nous rendre visite et à cette occasion, le magnifique torchon ultra subventionné, Témoignages nous pond un supplément, le 9 août 2014 pour nous donner son point de vue.

Pour qui ne connaissent pas, Témoignages est à la Réunion ce que l’Humanité est à la France. Un truc de communistes inutile.

Donc, ce torchon qui ne doit sa survie non pas à ses ventes (- de 2500 par jours) et à la justesse de ses propos mais aux annonces légales qu’y passent toutes les mairies d’obédience communiste ou affiliées, ce torchon donc nous demande d’interpeller le MPTF pour lui parler de quoi ? De la canne (lien), de l’économie (lien), de la sur-rémunération (lien), de l’octroi de mer (lien), et bien d’autres fadaises. Lire la suite

Miracle !!!

C’est un pur miracle. J’ai pu retrouver mes articles perdus lors du passage éclair en .com.  Grâce à archive.org j’ai pu les retrouver.

Retrouvez donc :

Et si ce n’était pas de l’impétence : un article qui exprime mes inquiétudes sur l’avenir politique de la France
Les idées libérales avancent, n’en déplaise à M. Bénard : Qui est une réaction sur l’interview d’un pauvre homme politique réunionnais qui essaye de survivre (malgré sa condamnation à 5 ans)
La grève : Une idée qui fait sont chemin dans le monde libéral.
Combien de temps allons nous tenir ? :  Bon d’accord, ça parle de la dette. Mais tout le monde parle de la dette !!
Pourquoi La Réunion est pauvre et pourquoi elle continura à l’être : Non nous ne sommes pas plus riche que les autres dans l’Océan Indien. Notre richesse vient de la ligne de crédit de la France.

Durant cette année là, je n’ai pas tellement été très productif et franchement, j’étais au bord de tout laisser tomber. Mais bon…. C’est du passé

Voilà, bonne lecture à tous :)

Par pitié libérez nous de vos transports

menottes ref 080Depuis le milieu du XXème Siècle et la nationalisation des transports ferroviaires, les transports dit «  publics » sont l’apanage du secteur public, et quand il s’agit du secteur privé, les transports sont fortement soumis à la contrainte publique. Il n’existe que deux secteurs de transport qui ne sont pas fortement réglementés par le pouvoir public. L’aviation civile et le transport de frets. Mais rassurez-vous, pour ce dernier, le gouvernement est très décidé à faire tout son possible pour tuer toutes velléités de liberté de concurrence entre les acteurs notamment en cherchant à imposer le transport ferroviaire pour les marchandises. La Réunion n’échappe pas à cette folie réglementaire et les mêmes causes produisant les mêmes effets, les transports à La Réunion sont devenus au fil du temps un pur cauchemar. Lire la suite

Les politiques ne servent à rien !

280px-La_criseDepuis que je suis en âge de comprendre, on me dit: "C’est la crise". Mais quoi ! Personne dans les hautes Zinstances n’est capable de résoudre notre problème ? Personne ? Vraiment vraiment ?

Parce qu’à chaque élection, c’est le festival du baltringue, la  foire à neuneu, la course à l’échalote. En substance on entend : "Si vous votez pour MWA, alors MWA je vous sors du chômage et de la pauvreté et de la misère et du pas d’espoir et tout et tout. Et je vais faire couler des rivières de Rhum Miel dans vos vies stupides et insignifiantes. Si Si ! C’est vrai juré craché ! Et voici ce que je vais faire : [Mettre ici les tas de conneries habituelles]".

Lire la suite

Reprise du combat

gants_boxe_cuir_retro1-293x300Je viens de faire une grosse déprime. Je ne pense pas que le mouvement libéral puisse s’imposer en tant que tel. C’est pour cela que j’ai laissé le nom de domaine, lereunionnaisliberal.com mourir. Je ne pensais pas non plus qu’il faille insister, j’ai donc perdu tous mes articles que j’avais posté sur le .com et non sur le WordPress.

Cependant, je ne cesse de vouloir convaincre mon entourage que le libéralisme est la seule et unique voie pour nous sortir de la crise, cependant, lorsque je suis en voiture, je n’ai de cesse d’imaginer des articles pour le blog.

Alors pour être cohérent avec moi-même, j’ai décidé de reprendre les gants sur ce blog afin de vous abreuver de mes cogitations. perso.

 

Allez ! Nartrouv’

Et si ce n’était pas de l’incompétence

orwellMon dernier billet a maintenant plus de six mois. Je n’ai plus rien écrit car j’ai eu cette idée qui m’a taraudé l’esprit. Au début, ce n’était qu’une simple pensée. Une pensée toute bête, une idée. Le problème des idées, c’est qu’elles grandissent dans votre esprit, elles prennent de l’ampleur, s’étoffent. Pour finir par prendre toute leur place.

Je regardais tranquillement les hommes et femmes politiques se débattre contre leur crise qu’ils nous ont créée avec leurs petits doigts potelets. Je les regardais comme on peut regarder une mouche épinglée sur une planche : ça frétille, ça fait beaucoup de bruit, mais au final, ça ne fait rien. Lire la suite

Les idées libérales avancent, n’en déplaise à M. Bénard

Je suis en train de lire un Balzac, "Pierrette". Et ce qui m’a le plus frappé, c’est qu’il y parle des "libéraux" comme des espèces de monstres. En fait, les personnages libéraux principaux sont des monstres, alors que le Parti Libéral y est dépeint comme un parti politique proche du peuple. Ce qui était valable du temps de Balzac l’est tout autant maintenant. En témoigne le courrier des lecteurs extraordinaire que M. Bénard a cru bon envoyer au Journal de l’île.

Dans une suite d’affirmations toutes plus crétines et assommantes les unes que les autres, Bénard se veut le pourfendeur du turbo-libéralisme qu’il a participé à mettre en place. Lire la suite