Ce que vous appellez « rigueur », j’appelle ça « bonheur »

J’imagine un pays dans lequel être au chômage n’est pas une fatalité.

J’imagine un pays dans lequel le personnel de l’administration est normalement serviable car comme tout le monde, il ne voudra pas se faire virer.

J’imagine un pays dans lequel je pourrais entrer en contact avec un employeur le lundi, poser ma démission le lundi après-midi et commencer dans ma nouvelle boîte le lundi suivant, sans que cela ne pose problème à qui ce soit.

Lire la suite

Publicités

Le gouvernement n’aime pas la concurrence

Pour un libéral, tout est marché.

Et ce marché doit être le plus libre possible. Moins un marché est biaisé par des lois idiotes ou par des acteurs qui influencent ce marché d’une manière ou d’une autre plus la concurrence est importante et plus l’innovation est importante. Et donc, plus les richesses créées sont importantes, donc, moins il y a de chômage, donc plus les gens consomment, etc.

Mais voilà, le problème dans une économie libre, c’est que le gouvernement est réduit à la portion congrue. Il n’a rien d’autre à faire que de s’occuper des ses propres affaires.

Et les politiques détestent ne pas s’occuper de nos affaires.

Lire la suite

L’octroi de mer tue lentement l’économie Réunionnaise

À chaque fois qu’on achète un produit on nous gratifie de taxes. Grâce à l’invention de M. Maurice Macé, les taxes pleuvent de plus en plus sur nous.

Fort heureusement, dans certaines contrées françaises et notamment dans les DOM, la TVA est réduite. À La Réunion elle est de 2,1 et 8,5 %. Mais le politique avide de dépenser l’argent gratuit des autres en faisant tout, justement pour ne pas être taxé, se pose alors la question :

Mé komen ke jvé fayr pour graté ma tune moua ?

Lire la suite

M. Le Président

« Monsieur le Président, j’vous écrit cette bafouille,
que vous lirez sûrement, si vous avez des couilles… »

Ainsi chantait  Renaud en reprenant le célèbre poème de Boris Vian.

Je viens de vous voir dans votre interview que vous donnâtes sur TF1. Et là, je tombe lourdement des Nues (enfin pas tant que ça).

Pèle mêle vous parler de plus forte imposition, de plus grande rigidité de l’État, d’un recrutement massif de fonctionnaires, d’aides et de subsides en tous genres.  Bref, M. Le Président, vous nous parlez encore de ces bonnes vieilles recettes Keynésienne qui ne fonctionnent pas depuis qu’elles ont été déclamées par le chantre de la ruine des Nations, le Dr. Keynes lui même.

Hélas, M. Le Président, mille fois hélas !

Lire la suite

Messieurs les Anglais, déroulez le tapis rouge

Détournement de la célèbre apostrophe du comte d’Anteroche lors de la bataille de Fontenoy (1745) mais ce détournement est ô combien vrai.

Notre bien aimé ministre du Budget maintient vaille que vaille son projet de loi sur la taxation à 75% sur les revenus de plus de 1 million d’euro par an. Si je ne m’abuse, si on a la chance de faire 1 million d’€ par an, on cherche surtout à ne pas payer 750.000 € d’impôts, car s’il nous reste que 250.000 € à quoi bon travailler autant (car je vous assure que dépasser un certain montant de revenus, on ne lésine pas sur ses heures de travail.

Donc, il reste deux solutions, partir ou se résoudre à bosser pour l’État jusqu’au mois de septembre. Bien sûr, il ne faut pas oublier la TVA (20% en métropole) et les impôts locaux mais quand on aime, on ne compte pas. Le riche qui du coup est beaucoup moins riche cesse donc de travailler pour l’État à peu près vers fin novembre.

Lire la suite

Mais qui va payer ?

C’était la lancinante question que posait le JIR dans sa une il y a quelque jours.

Mais qui va payer ?

Horreur, effroi dans la population qui n’en peut plus de taxes et de brimades. Mais qui donc va bien pouvoir payer ces quelques misérables centimes du litre de carburant ???? Deux, Trois centimes  d’euro ??? La Région Réunion prude et innocente ou les vils pétroliers avides d’argents ???

Aaaah mon dieu !!!! C’est hooooorrrrriiibbllllle !!!

Lire la suite

Bienvenue à CocoLand !

J’ai beaucoup à dire.

Trop longtemps, je me suis tu. Trop longtemps je n’ai fait que prêcher dans le désert à des convertis.

Mais maintenant, trop, c’est trop. Normal Ier règne sur la France, mon pays adoré, Normal Ier qui ne fait rien. Au moins J. Chirac ne faisait rien, mais il le faisait bien. Mais là, même pas.

En fait si. Normal Ier nomme un premier ministre qui nomme des ministres. Tous issus de l’administration. Pas un qui sache ce que c’est d’avoir peur. Peur de se faire virer, peur de perdre un contrat ou de ne pas le faire. Peur que sa société ne fasse pas le chiffre d’affaire minimum pour pouvoir garder son emploi.

Ce qui est valable ici, l’est à La Réunion, où je vis.

Cette bande de margoulins qui dirigent la Région et le Département ne pensent qu’à dépenser l’argent des autres. Ils n’ont pas peur eux. Ils n’ont pas faim eux. Ils ne font juste que ce qu’on leur a appris à faire : dépenser l’argent gratuit des autres.

Alors cette fois, c’est mare ! Cette fois, j’ouvre ma gueule, parce que j’en ai marre de subir sans rien dire.