Le gouvernement n’aime pas la concurrence

Pour un libéral, tout est marché.

Et ce marché doit être le plus libre possible. Moins un marché est biaisé par des lois idiotes ou par des acteurs qui influencent ce marché d’une manière ou d’une autre plus la concurrence est importante et plus l’innovation est importante. Et donc, plus les richesses créées sont importantes, donc, moins il y a de chômage, donc plus les gens consomment, etc.

Mais voilà, le problème dans une économie libre, c’est que le gouvernement est réduit à la portion congrue. Il n’a rien d’autre à faire que de s’occuper des ses propres affaires.

Et les politiques détestent ne pas s’occuper de nos affaires.

Alors ils nous inventent de toute pièce des concepts idiots qui aboutiront à des lois idiotes et qui finiront par biaiser le marché. Ce qui aboutira inéluctablement à des réponses du marché idiote qui engendreront d’autres lois idiotes, etc. Les exemples sont très nombreux.

Le dernier concept idiot à la mode : l’obsolescence programmée.

C’est le truc le plus stupide qu’il m’ait été donné d’entendre (et j’en ai entendu des conneries).

Le principe est simple. Un fabriquant va limiter volontairement un produit ou faire en sorte qu’il y ait un défaut de manière à sortir un nouveau produit plus mieux bien ou rendre le produit inopérant afin d’obliger le consommateur  à le renouveler.

C’est possible… mais uniquement dans un système fermé et monopolistique.

Prenons l’exemple d’une voiture de la société R. Cette voiture a été conçue de manière à coûter le moins cher possible. La qualité des matériaux et de fabrication s’en ressentent. Le constructeur en vend beaucoup. Mais comme elle n’est pas conçue pour durer du fait même de sa faible qualité, la voiture tombe invariablement en panne au bout de… disons 100.000 kilomètres. Les consommateurs s’en aperçoivent, c’est logique. Payer 3000 € de réparation pour une bagnole de 100.000 bornes, ce n’est pas très bien accepté par le consommateur.
Cette voiture passera sur le marché de l’occasion avec une très mauvaise réputation, les prix vont baisser parce que personne n’en veut. Cette réputation de « Voiture de merde » va rejaillir sur le constructeur qui aura la réputation de fabriquer des « Voitures de merde ».

Un concurrent de R., appelons le P. décide de produire une voiture concurrente de meilleure qualité, donc plus cher, mais plus fiable. Le phénomène de mauvaise réputation s’inverse.

La voiture de R s’appelle la Super 5 et la voiture de P s’appelle la 205.  On ne voit presque plus de Super Cinq roulant sur nos routes. Par contre les 205… qu’est-ce qu’on en voit !

Un voiture a une durée de vie d’environ 7 ans, ce sont des cycles longs. Pour rattraper le coup, R. doit faire des pieds et des mains, faire faire des tests dans la presse à ne plus en pouvoir pour rattraper le coup. Mais c’est largement trop tard puisque R. à la réputation de faire des voitures de merde.
Même s’il fait de très bonnes voitures maintenant.

Au fait, R. a pour principal actionnaire l’État. Ceci expliquant cela. Quand votre principale actionnaire vous dit de faire des voitures de merde pour équiper ce con de peuple, vous le faites.

Dans un système fermé et monopolistique, l’argument de la qualité n’est pas de mise. Les soviétiques ne produisirent jamais de bonnes voitures avec Lada (sauf leur 4×4, mais c’est une autre histoire).

Dans un marché libre et concurrentiel, l’obsolescence programmée est une hérésie. Cela revient littéralement à se tirer une balle dans le pied.

Attention ! Je ne dis pas que ça n’existe pas. J’ai personnellement acheté une machine à pain de marque douteuse produite dans une obscure usine asiatique contenant une puce qui comptait le nombre de cycle et cessait de fonctionner après X cycles. Je n’ai pas racheté le modèle équivalent, j’ai remplacé par du Moulinex, plus cher mais de meilleure qualité donc plus durable.

Moins cher coûte plus cher.

Le gouvernement, dans la personne de Benoît Hamon veut partir en guerre contre l’obsolescence programmée sur les terminaux mobiles. Yéééé c’est coooool !

Ce clown nous explique que les méchantes sociétés ultra-libérales de l’Enfer ont pour plan diabolique de nous faire changer de téléphone tous les ans parce qu’ils rajoutent plein de fonctionnalités dont nous n’avons pas besoin. En plus, les cuistres, ils font exprès de mettre plein d’avancées technologiques dedans. Ils auraient pu y penser avant non ? c’est vrai quoi ! Mais heuuu !

Bon ! Là il va falloir expliquer à cet hurluberlu rosâtre que d’une part ajouter une fonctionnalité à un programme est une activité très lente, même si on y met le paquet en terme d’ingénieurs et que l’innovation matérielle dépend d’autres acteurs, qui eux mêmes dépendent…. vous avez compris le principe.

Ça s’appelle le progrès, l’innovation. Certains de ces acteurs sont des sociétés françaises d’ailleurs… Moi je dis ça, je dis rien.

Si les gens qui ont les moyens veulent le dernier iPhone c’est leur problème ! S’ils sont très bien avec l’avant dernier, c’est aussi leur problème. Et en plus ça fait marcher le commerce de l’occasion. Quelqu’un voulant un iPhone 5 mais ne peut se le payer va reluquer du côté de l’ancienne génération (le 4)

Et si le consommateur veut un smartphone basique, c’est aussi son problème. Et qu’il ne vienne pas râler parce que le téléphone pas cher utilise des matériaux et des composants pas chers le tout animé par un système d’ancienne génération (donc pas cher).  Et en plus, personne ne viendra hurler sur le vendeur parce que leur téléphone pas cher ne fonctionne plus au bout de 2 ans (ce qui est mon cas d’ailleurs), tout le monde sait qu’un téléphone pas cher a une durée de vie de deux ans (3 maximum).

Il me semble d’ailleurs qu’une société Franco-Américaine produit ce genre de téléphone (Alcatel-Lucent). Même si ce ne sont pas des Français qui produisent le téléphone, ce sont bien des Français qui se mettent les bénéfices dans la poche.

Seul nôtre Benêt National s’en émeut.

Et là où ça devient grandiose, c’est son laïus sur la concurrence entre les opérateurs. Vous vous rendez compte !!! Quatre opérateurs téléphoniques qui se tirent la bourre en offrant toujours plus de services pour des prix de moins en moins important !

C’est un SCANDAAAALLLLLLEEE !

Où est le temps où il n’y avant que trois opérateurs qui s’étaient réunis en louzdé pour se partager le marché et ainsi faire les prix qu’ils avaient envie ? C’était le bon vieux temps quand on y pense… Pour eux, pas pour nous.

Nous, on se faisait enfler avec de la toile émeri mais ce n’était pas grave. Nous étions des millions à nous faire mettre, alors personne ne gueulait. Par contre, Ô sacrilège. 2000 personnes licenciées pour baisser les coûts c’est INACCEPTABLE!!! En plus, je suis sûr que les nouveaux call-centers seront équipés de matériels en partie Français (toujours Alcatel-Lucent), et que l’argent économisé sera réintroduit dans l’économie française.

Bien sûr, nous autres pôôôvres consommateurs qui ne voyons pas plus loin que le bout de leur porte-feuille nous ne pouvons pas comprendre, c’est sûr.

Non là, franchement, on est con, mais pas à ce point.

Publicités

Une réaction sur “Le gouvernement n’aime pas la concurrence

  1. « Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs préoccupations, comme si de rien n’était. »

    Winston Churchill
    Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955

    « L’ennemi numéro 1 de tout État est l’homme qui est capable de penser par lui-même sans considération de la pensée unique. Presque inévitablement il parviendra alors à la conclusion que l’État sous lequel il vit est malhonnête, insensé et insupportable, ainsi, si cet homme est idéaliste il voudra le changer. S’il ne l’est pas, il témoignera suffisamment de sa découverte pour générer la révolte des idéalistes contre l’État. »

    Henry Louis Mencken
    Journaliste, écrivain et libre penseur, l’un des écrivains américains les plus influents du 20e siècle (1880-1956)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s