Vous êtes des esclaves et vous adorez ça !

Le 20 décembre est une date anniversaire des plus importantes pour la Réunion et les Réunionnais.

Le 20 décembre 1848 est le jour où l’esclavage a été aboli, cependant, jour après jour les Réunionnais s’enferment de plus en plus dans un comportement d’esclaves et ils adorent ça.

Jour après jour, les clowns à roulettes qui pensent nous diriger tissent une toile serrée de subventions et d’aides en tout genre. En vrac il y a :

  • Le RSA bien sûr,
    Tout le monde connait le RSA, anciennement le RMI. Notez bien que nous sommes passé d’une volonté d’insertion des personnes en souffrance à une volonté … de… eh bien je ne sais pas. Foutre la paix ? Loupé, ça n’a pas fonctionné.
  • La prime de Noël
    C’est  une prime que l’on verse aux personnes bénéficiant du RSA. Pour que les marmailles de pauvres puissent avoir le même noël que les non-pauvres, on file à leur parent une prime. Ça profite pleinement à l’économie… À voir les promotions sur les derniers téléphones avec l’abonnement internet qui va avec… Ça ne profite qu’à peu de personnes.
  • Les Allocations Pour le Logement,
    Bien sûr l’APL, tout le monde connaît l’APL. Vu que les tarifs des loyers sont totalement exorbitants du fait même de l’action politique, il faut bien aider les gens à trouver des logements puisqu’il n’y a pas assez de logement sociaux.
  • Le RSTA,
    Merveilleux mécanisme compensatoire destiné à aider les salariés en bas de l’échelle salariale, de lutter contre la vie chère
  • La Prime COSPAR
    C’est une prime de 50 à 60 € destinée à lutter contre la vie chère. Cette prime est bien évidemment reportée sur les prix, rendant la vie encore plus chère.
  • La CMU
    Sublime système qui donne une couverture médicale aux personnes qui ne sont plus dans le système. Ceux qui travaillent, payent pour ceux qui ne travaillentl pas
  • Le POP
    Dont le but premier est de donner un ordinateur aux lycéens et dont le but caché est de permettre aux vendeurs d’ordinateurs de gonfler leur chiffre d’affaire (27 Millions en trois ans). J’en ai parlé ici.
  • Le chèque santé, le chèque marmailles, et le chèque électricité,
    Prodigalité offerte par le Conseil Général de la Réunion
  • Le Pass loisir et le Pass Transport,
    Tous les deux destinés aux handicapés toujours par le Conseil Général
  • Les logements sociaux et très sociaux,
    Parce que le gouvernement n’est pas foutu de résoudre le problème des logements. Avec en prime des spécificités réunionnaises dont je parlerai un jour
  • L’aide à la création d’entreprise,
  • Les subventions à la création d’entreprise,
  • Les subventions diverses et variées pour les associations.
    Que les collectivités territoriales (mairie, département, région) distribuent avec tous les écarts que cela peut engendrer
  • La continuité territoriale,
    Qui permet aux familles les moins aisées d’aller rejoindre la famille en métropole. Il y a quelques temps, cette prime donnée par l’État n’avait pas été utilisée sauf quelques 40 millions qui ont mystérieusement disparus.
  • Le CNARM
    Le premier produit d’exportation de la Réunion, ce sont les pauvres et les chômeurs. Alors pour ne plus les voir, on les exporte. Tous les demandeurs d’emploi peuvent demander une allocation… pour partir. Oui oui, partir. Il suffit de présenter une offre d’emploi à l’étranger (hors département) et paf ! Le billet d’avion, et une petite allocation pour l’installation. cf Continuité territoriale

Et je suis absolument sûr de ne pas avoir fait le tour.

Au final ce sont des centaines de millions d’euro qui sont déversés dans l’économie selon la pure pensé Keynésienne déformée.  Là où Keynes ne parlait que d’une intervention limitée dans le temps avec le succès mitigé que l’on connaît, les Bisounours du Conseil Général, de la Région Réunion, du Ministère de l’Octroi de mer l’Outre Mer alimentent en permanence l’assistanat globalisé.

Et c’est bien là le problème. À la Réunion, comme dans tous les territoires d’outre mer, il est impossible de faire quoique ce soit sans que quelqu’un nous dise : « Pourquoi tu ne demandes pas une subvention ? ».

Une entreprise : Subvention,
une association : Subvention,
un voyage pour voir sa famille : subvention,
une reprise de formation : Subvention.

Pour tout, il y a une subvention. Et je vous le donne dans le mille, si on veut une subvention, on va d’abord voir si vous ne faites pas de vagues. Pire, les subventionnés font très attention de ne pas en faire… au cas où…

Tous les porteurs de projets ne doivent pas faire de vague. Mieux, comme il n’y a que peu de personnes pour attribuer les subventions, la corruption, le copinage a tendance à se généraliser. Il faut connaître la personne qui connaît quelqu’un qui permettra de nous présenter à la « bonne » personne; bien sûr, une partie de la subvention partira dans la poche des intermédiaires (tarif à 15%). Je ne citerai pas de nom, mais j’ai connu ce genre de situation, ce qui a fait capoter le projet.

Et c’est là que ça devient problématique. La demande d’aide est tellement ancrée dans l’esprit des Réunionnais qu’ils vont tout faire pour obtenir de l’aide, y compris faire plaisir au maître qui la donne.

Ce ne sont pas les riches qui payent cette folie de subventions, non, les riches disposent de mécanismes fiscaux qui leur permettent de ne pas payer d’impôt ou très peu par le biais de la défiscalisation. Ce sont les pauvres eux-mêmes qui se la payent  au travers des différentes taxes qui étouffent lentement et sûrement l’économie.

Et le pli est pris. Dès qu’on a un problème, on va voir le maire ou un conseiller quelconque. Et en contrepartie, pour que le système perdure, ceux qui bénéficient des largesses des élus votent pour ces derniers qui se voient à coup sûr réélus, et ça c’est dans le meilleur des cas. Personne n’a voté pour Jacqueline Farreyrol, mais elle est Sénateur de la République quand même.

Les élus achètent les électeurs qui se comportent comme des esclaves devant leurs nouveaux maitres sans se rendre compte que ce sont ces élus qui ont mis en place le système qui fait que les électeurs ont besoin d’eux. Ces mêmes élus perçoivent des indemnités non imposables démentielles pour ne pas faire grand chose.

Pour finir, le nappage à la crème de ce superbe gâteau : le clientélisme.

Les proches des élus qui souvent sont des gros patrons jouent de leur influence pour conserver un système plus ou moins monopolistique afin de continuer à vendre très cher des marchandises. Plus cher = Plus de taxe = Plus d’appauvrissement de la population = Encore plus besoin d’intervention d’élus par les subventions.

J’appelle ça de l’esclavagisme moderne. De l’esclavagisme volontaire. Et vous adorez ça parce qu’on vous fait croire que ce n’est pas de vote faute.

Si vous voulez avoir un coupable, regardez dans un miroir. Il est juste en face de vous.

Publicités

12 réflexions sur “Vous êtes des esclaves et vous adorez ça !

  1. Mwin la li out prose , c’est le constat que fait n’importe qui mais vous proposez kwa à ces personnes bénéficiant des aides de l’ Etat . Lé facile de faire de le bo , je suis preneur d’une réponse de votre équipe .
    Cordialement !

    • fé lo bo ? Nimpot qwé !
      Et vous pensez vraiment que je n’ai jamais bénéficié d’aides ?

      Ce que je dénonce, ce ne sont pas les aides qui sont là pour soutenir une personne qui trébuche. Ce que je dénonce ce sont la multiplication des aides qui fait que les « aidés » ne peuvent plus s’en sortir.

      L’argent des aides est pris dans le secteur privé, le seul à créer des richesses. Et c’est justement cette ponction qui fait que les gens ont besoin d’aides.

      Les seuls qui s’en tirent à bon compte, ce sont les politiciens et fonctionnaires; et ce sont eux qui ont intérêt à ce comportement d’esclavagiste.

      • Chacun s’exprime mais je n’ai rein kompri a out argument et ou di Les seuls qui s’en tirent à bon compte, ce sont les politiciens et fonctionnaires mi konseil a twé de présente a ou une élection local ou alors passe les concours dans la fonction public et ou pourra  » aidé  »
        Adié zot tout

    • Soyons honnête, j’ai beaucoup réfléchi avant de publier votre commentaire. Mais en tant que libéral, je ne peux me permettre la moindre censure (sauf pour faire la promotion d’un site – ce qui d’ailleurs semble être votre cas).

      Cependant je tiens à préciser : JE N’AI JAMAIS LU UN TEL TAS DE CONNERIES ! AVEZ VOUS L A PLUS PETITE NOTION D’ÉCONOMIE ?

      Je vous réserve un article dont vous pourrez vous inspirer plus tard.

  2. Bon, TEGO n’est peut-être pas intelligent.

    J’attends votre critique Le Réunionnais Libéral. Mais je m’en étonne d’avance, sachant que vous vouliez regrouper toutes les aides ou du moins les simplifier. Ce qui est précisément le but de l’allocation universelle.

    •  » Bon, TEGO n’est peut-être pas intelligent.  » dixit Eric Beeharry le monsieur 1% à toutes élections ! Sûr ke li lé dan’ la bonne direction en se masturbant l’esprit , un brasseur d’air .

  3. C’est sûr que quand les élections sont achetées et fraudées comme à la Réunion, il est compliqué de faire un bon score. Du reste j’ai mobilisé des milliers de Réunionnais lors de différentes actions citoyennes. Pouvez-vous en dire autant ?

    Alors au lieu de vous rabaisser au moukatage général pratiqué dans l’île et qui la condamne au niveau boutik pile plate, je vous invite à débattre d’idées. Sinon, désolé de vous le dire, vous ne servez à rien.

  4. TEGO est un perroquet ? Il n’y a pas d’élections à la Réunion.

    Bon écrivez-moi par email Le Libéral à ebeeharry@yahoo.fr On est pareils vous et moi: en dehors des partis, rebelles, mais avec un minimum d’idées. Regardez notre site web et vous comprendrez que nous avons un projet pour la Réunion et que nous ne passerons pas par les élections pour l’appliquer. Celles-ci étant fraudées et achetées, comme vous le savez. Ainsi nous passerons dans une nouvelle Réunion, débarrassée des dictateurs et de leurs esclaves type TEGO (demandez-vous pourquoi il vous conseille d’aller aux élections, pour pouvoir vous insulter ensuite).

    •  » écrivez-moi par email Le Libéral à ebeeharry@yahoo.fr  » TEGO le fera par contre aucune envie à TEGO d’insulter quiconque sur un site , chacun s’exprime en toute liberté , TEGO n’est l’esclave de personne n ‘a attendu personne pour avoir eu un mandat de proximité , les conseils TEGO les prend et les donne … Vu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s