Mensonges, omissions, amalgames et manipulations

logo temoignagesLe 21 aout 2014, le Moi Président de Tous les Français (MPTF) vient rendre visite aux pauvres couillons que nous sommes, nous les irréductibles réunionnais toujours prompt à tendre la main tels des roumains pris dans les mailles du filet de la mafia.

Le 21 aout donc, le MPTF condescend à nous rendre visite et à cette occasion, le magnifique torchon ultra subventionné, Témoignages nous pond un supplément, le 9 août 2014 pour nous donner son point de vue.

Pour qui ne connaissent pas, Témoignages est à la Réunion ce que l’Humanité est à la France. Un truc de communistes inutile.

Donc, ce torchon qui ne doit sa survie non pas à ses ventes (– de 2500 par jours) et à la justesse de ses propos mais aux annonces légales qu’y passent toutes les mairies d’obédience communiste ou affiliées, ce torchon donc nous demande d’interpeller le MPTF pour lui parler de quoi ? De la canne (lien), de l’économie (lien), de la sur-rémunération (lien), de l’octroi de mer (lien), et bien d’autres fadaises.

A force d’amalgames, de mensonges et de manipulations, Témoignages nous fait croire que le MPTF peut tout et qu’heureusement qu’ils sont là (les communistes) pour nous alors que de mon point de vu, le problème de La Réunion a été, est et restera les communistes.

La filière canne

En 2017, dans trois ans la canne ne sera plus subventionnée. Et Témoignages nous explique qu’à cause de la concurrence forcément néfaste de sucre blanc et du sucre d’Amérique latine. Donc, Témoignages n’est pas pour la concurrence de pays plus pauvre que le nôtre et plutôt que de pousser tout le monde vers le haut en se réjouissant que l’Amérique latine gagne enfin de l’argent et qu’elle sort de la pauvreté, Témoignages réclame… 240 € d’aide supplémentaire par tonne de sucre produit tout simplement parce que le sucre à La Réunion coûte 240 € de plus à produire que le sucre de betterave… Logique comme raisonnement.

Plutôt que de chercher des nouvelles filières d’exportation de la canne, plutôt que d’imaginer des solutions plus malines pour vendre ce sucre, plutôt que de penser (voyons ! on parle de communistes là !) à d’autres forme de transformation comme par exemple de l’éthanol, les pignoufs nous bassinent l’impôt avec encore plus de subvention.

Et les gars ! J’ai une info pour vous ! L’argent n’est pas produit tout seul. L’Etat le prend dans notre popoche pour mieux le donner à ceux qui n’en ont pas besoin.

Parce que si par exemple ont cherchait à faire un label régional sucrier pour produire du sucre haut de gamme… ah oui mais non, seul les riches peuvent acheter du sucre haut de gamme, bon alors la production d’éthanol alors… oui mais non. Oui, il y a des usines à alcool ici et je pense que la société Tereos à largement la compétence pour transformer le sucre en essence, comme le fait le Brésil et en plus c’est plus vert et tout et tout. Mais le problème, c’est que les Réunionnais paieraient moins de taxe sur l’essence et la Région devrait faire des efforts budgétaires…

Non, non, non, voyons ! Grain2Sel ! Tu n’y penses pas. Trouver des nouvelles filières et rendre les pauvres riches en évitant de payer trop de taxes… tss tss tss.

Bon pour les chiffres, Témoignages n’y va pas par le dos de la cuillère : 30.000 emplois (subventionnés), 25.000 hectares (et alors ?, c’est pour constater à quel point il y a des terres à la Réunion et que nous on paye très cher notre bout de terrain constructible ? ) 72% des exportations.

Quoi ? 72 % des exportations ? Mais c’est énooormmeeeuh ! Hein Quoi on exporte combien ? 315 millions d’euro ? Mais c’est ridiculement bas. Alors 72 % de 315 M€ ça fait … 226 M€. Auxquels il faut ajouter 165 M€ de subvention agricole (les autres sont plus opaques). Ça fait quand même une somme rondelette de 391 M€.

Quand même. C’est mieux que l’euro miyons.

Non décidemment, je suis trop stupide, je n’arrive pas à comprendre que tout doit venir de l’Etat…

Bien sûr, les personnes qui se gaussent d’être des journalistes mais qui ne sont que des photocopieuses à l’usage unique de l’intelligencia communiste réunionnaise, ces journaleux oublient largement une autre source . Pour y voir plus il faut d’autres chiffres.

Témoignages annonce 30.000 emplois. Mais pour seulement 3.476 planteurs… Hein ? D’où vient cette différence. Et bien ces mauvais à tout de journaleux photocopieurs prennent les coupeurs de canne payés au black mais qui touchent quand même le RSA, les transporteurs routiers qui roulent comme des fous sur la nationale 1, les centrales qui ne fonctionnent à la bagasse de 6 mois dans l’année (le reste c’est du charbon). Bref, tout ce petit monde fait occasionnellement 30.000 personnes à la louche, mais alors une très grosse louche, une très, très, très grosse louche. Ça voudrait dire qu’un réunionnais sur 10 travaille dans la canne. Ce qui est faux.

L’APE

Là c’est carrément de la manipulation. Je cite : « L’Union Européenne regroupe les anciennes puissances coloniales ». C’est sûr que la Lettonie, qui n’a jamais été colonisée par les Russes Communistes, non non jamais, la Lettonie donc est un pays colonial.

Et d’ailleurs pour parler de pays colonial, il faudrait qu’il y ait une population dessus. Comme Madagascar, les îles caraïbes, les Amériques, etc.

Mais il n’y avait personne à La Réunion avant que le méchant blanc hétérosexuel et capitaliste vienne y mettre son pied malfaisant et malodorant. Non personne, pas même le canonique Paul Vergès.

Et parler de colonisation de La Réunion implique qu’il y a vol de la terre (comme la France l’a fait, notamment à Madagascar). Mais elle était là cette terre, sans personne pour la revendiquer ! Si ce n’est pas de la couillonisse ça !

Donc La Réunion fait partie de la France qui elle-même fait partie de l’Union Européenne (aux dernières nouvelles), et tout ce petit monde, suite aux accords multilatéraux de l’OMC (organisme qui vise à promouvoir le commerce dans le monde) largement négociés et renégociés publiquement dans la plus parfaite transparence, tout ce petit monde c’est ligué CONTRE La Réunion et les pauvres petites réunionnais.

Ce dont il est question ici, c’est du libre commerce et là pour un cerveau communiste, il y a deux mots en trop : Libre et Commerce.

Voyons voir les arguments : les prix vont baissés. Houlà mais c’est mal ça les prix qui baissent, vraiment mal. C’est même LE MAL ABSOLU ! Cette bande de clowns à pédale aux ordres et droits dans leurs bottes nous expliquent qu’il faut relancer la consommation des ménages et dès qu’on leur propose de le faire, pshiout ! plus personne.

Et bien sûr de continuer « AUCUN RÉUNIONNAIS N’A PARTICIPE A CET ACCORD » (en gras et en majuscules). Et Younous Omarjee ? Il faisait quoi votre planqué bruxellois ? Il jouait avec ses deux billes au lieu de prendre ses couilles et d’y aller ? Il aurait pu faire des pieds et des mains pour participer à ces négociations, non ? Ben non. Justement.

Bon la suite.

La Sur-rémunération

Alors là ça confine au delirium tremens. Peut-être ont-ils avalé trop de jus de canne fermenté ? Mystère.

Ces mecs sont contre la suppression de la sur-rémunération des fonctionnaires. Mais on marche sur la tête.

Historiquement, l’État offrait un bonus aux fonctionnaires qui s’installaient en outre-mer. A cette époque, faire un aller-retour Réunion-Paris prenait 6 mois. On comprend pourquoi ça été fait.

Mais de nos jours, ça n’a plus de sens.

Même si rapporte 800 millions d’euro à la Réunion, ça lui en coute combien ? Car tous ces gentils fonctionnaires qui gagnent 53 % en plus vont se précipiter sur les meilleures maisons (et donc va faire monter le prix de l’immobilier) et font acheter de bien plus chères denrée quelconques. Bref le grand luxe.

Mais minute papillon. Au PCR, vous êtes pour ou contre les riches. Parce qu’un couple de fonctionnaires, payés par nos impôts, ça gagne dans les 6000 € par mois. Le grand luxe.

Ah ok. Vous êtes contre les riches quand ils ne sont pas fonctionnaires. Et bien vous savez quoi ? Si on enlève les 800 M€ de la Réunion, c’est autant d’impôts en moins. Et moins il y a d’impôts, mieux ça vaut.

(Et moi aussi je peux avoir des arguments tous pourris).

En fait, en enlevant ces 800 M€ que va-t-il se passer ? Il y aura moins de prof ici ? Non. Il y aura moins de quoi alors ? Il semblerait que ces braves fonctionnaires épargnent plusieurs années pour s’offrir la grande vie là-bas, en France. Ah bon ? Donc en fait, mise à part de faire une pression énorme sur l’immobilier, la sur-rem’, comme on dit, ne sert qu’à engraisser les banquiers (autres ennemis jurés du PCR).

Alerte rouge sur l’Octroi de Mer

Alors là, c’est d’un niveau d’incompétence économique, de manipulation par paquet de douze.

L’argument principal de l’Octroi de Mer est la protection de la production locale et votre serviteur en avait déjà parlé dans ce blog de cette ineptie.

Mais une seconde, l’Octroi de Mer rapporte 380 M€ de taxes d’importations. Mais de NOS SOUS. C’est nous qui payons cette taxe, pas les métropolitains.

Et cette taxe sert à quoi ? A payer les collectivités locales et donc les communes communistes et donc Témoignages. Ah oui ! C’est mieux expliqué comme ça.

L’Octroi de Mer a un autre effet pervers : celui d’augmenter les prix artificiellement de la production locale. Bastiat nous expliquait qu’il y a ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas. Ce qu’on voit, c’est la protection des producteurs locaux, ce qu’on ne voit pas, c’est que ces producteurs locaux vont en profiter pour mettre le prix de leur marchandise juste en dessous du prix importé. Il est assez courant de voir des tomates d’importation à 4,50 € le kilo et les tomates locales à 4,30.

Et puis en termes de production locale, les micro-processeurs et les voitures, ça se pose là.

Le grand perdant en tout cas, c’est le consommateur qui va payer de toute façon. Alors arrêter de nous prendre nos sous pour l’Octroi de Mer. Ren a nou l’arzen !

Je vous laisse lire le reste de ce torchon dans les liens PDF que je vous ai indiqué plus haut parce que là, je m’épuise. C’est du même tonneau.

 

Mesdames et Messieurs les communistes proches de vos sympathisants fonctionnaires (et donc pas du tout intéressés par l’impôt que nous payons), le problème, c’est que vous restez dans une pensée délétère qui date d’un autre âge, le problème, c’est que vous êtes tellement persuadés d’avoir raison que vous utiliserez n’importe quel argument même mensonger pour faire valoir vos positions. Le problème, voyez-vous, c’est qu’une société libérale peut parfaitement accepter un groupe qui vit suivant le rituel communiste, mais que l’inverse est impossible. Le problème c’est que vous pensez que tout doit venir de l’État et que l’État c’est vous, alors qu’en fait, c’est nous.

Le problème, c’est justement l’État alors « Ne me marche pas dessus ».

1280px-Gadsden_flag.svg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s