Un maintenant quelque de complétement différent

698a1212Je suis un fan inconditionnel des Monty Python. Et je suppose que ce non-sens tellement anglais influe perpétuellement sur ma pensé quand il s’agit de politique, notamment régionale, mais aussi nationale.

La bande de baltringues pas si bisounours que ça qui nous gouvernent n’ont plus que deux choix possibles dans leur politique : La fuite en avant, le retour en arrière. Lire la suite

Publicités

Reprise du combat

gants_boxe_cuir_retro1-293x300Je viens de faire une grosse déprime. Je ne pense pas que le mouvement libéral puisse s’imposer en tant que tel. C’est pour cela que j’ai laissé le nom de domaine, lereunionnaisliberal.com mourir. Je ne pensais pas non plus qu’il faille insister, j’ai donc perdu tous mes articles que j’avais posté sur le .com et non sur le WordPress.

Cependant, je ne cesse de vouloir convaincre mon entourage que le libéralisme est la seule et unique voie pour nous sortir de la crise, cependant, lorsque je suis en voiture, je n’ai de cesse d’imaginer des articles pour le blog.

Alors pour être cohérent avec moi-même, j’ai décidé de reprendre les gants sur ce blog afin de vous abreuver de mes cogitations. perso.

 

Allez ! Nartrouv’

Et si ce n’était pas de l’incompétence

orwellMon dernier billet a maintenant plus de six mois. Je n’ai plus rien écrit car j’ai eu cette idée qui m’a taraudé l’esprit. Au début, ce n’était qu’une simple pensée. Une pensée toute bête, une idée. Le problème des idées, c’est qu’elles grandissent dans votre esprit, elles prennent de l’ampleur, s’étoffent. Pour finir par prendre toute leur place.

Je regardais tranquillement les hommes et femmes politiques se débattre contre leur crise qu’ils nous ont créée avec leurs petits doigts potelets. Je les regardais comme on peut regarder une mouche épinglée sur une planche : ça frétille, ça fait beaucoup de bruit, mais au final, ça ne fait rien. Lire la suite

La grève

Les idées sont d’une force inouïe. Rien ne peut les arrêter, pas même la mort de ceux qui les colportent. Les idées ont créer des choses impensables, mais aussi les pires des catastrophes.

Et moi, j’ai une idée. C’est une idée toute simple, toute bête qui pourrait avoir des conséquences d’une ampleur mondiale : Faire grève de l’impôt.

Lire la suite

Combien de temps allons nous tenir ?

Ces derniers temps, je suis pas trop au top de ma forme. J’encaisse les mauvaises nouvelles les unes après les autres. Tant au niveau national que local, les informations m’attristent. Au départ, quand je voyais une ânerie hollandaise ou quand une des trois sardines Réunionnaises bougeaient je rigolais bien.

Mais cette époque est pour moi, je pense fini. Lire la suite

Pourquoi les libéraux ne sont pas aimés ?

À chaque fois que je dis ma tendance politique, libérale, je suis obligé de prendre des gants et parfois (souvent) faire de l’humour.  Je commence toujours par dire : « Je suis un pilleur de nations, un assassin de la veuve et de l’orphelin » avant de continuer.

Pourquoi ? Parce que les libéraux sont très mal vus dans ce pays. Être libéral dans ce pays signifie être d’accord avec les agissements de Monsanto, être libéral signifie ici être pour les patrons au détriment des ouvriers.

Je précise ici que j’ai été ouvrier à la chaîne que j’ai 20 ans de bâtiment dans les mains, que j’ai été Maître Ouvrier puis artisan. Donc le monde ouvrier, je le connais très bien, peut-être bien mieux qu’un mélanchoniste de base. J’ajoute que j’ai découvert le libéralisme alors que je me trouvais  dans la plus extrême nécessité.

Alors la bonne question n’est pas pourquoi je suis libéral, je me suis demandé pourquoi les libéraux se sont pas aimés ?

Lire la suite