Reprise du combat

gants_boxe_cuir_retro1-293x300Je viens de faire une grosse déprime. Je ne pense pas que le mouvement libéral puisse s’imposer en tant que tel. C’est pour cela que j’ai laissé le nom de domaine, lereunionnaisliberal.com mourir. Je ne pensais pas non plus qu’il faille insister, j’ai donc perdu tous mes articles que j’avais posté sur le .com et non sur le WordPress.

Cependant, je ne cesse de vouloir convaincre mon entourage que le libéralisme est la seule et unique voie pour nous sortir de la crise, cependant, lorsque je suis en voiture, je n’ai de cesse d’imaginer des articles pour le blog.

Alors pour être cohérent avec moi-même, j’ai décidé de reprendre les gants sur ce blog afin de vous abreuver de mes cogitations. perso.

 

Allez ! Nartrouv’

Publicités

Les idées libérales avancent, n’en déplaise à M. Bénard

Je suis en train de lire un Balzac, « Pierrette ». Et ce qui m’a le plus frappé, c’est qu’il y parle des « libéraux » comme des espèces de monstres. En fait, les personnages libéraux principaux sont des monstres, alors que le Parti Libéral y est dépeint comme un parti politique proche du peuple. Ce qui était valable du temps de Balzac l’est tout autant maintenant. En témoigne le courrier des lecteurs extraordinaire que M. Bénard a cru bon envoyer au Journal de l’île.

Dans une suite d’affirmations toutes plus crétines et assommantes les unes que les autres, Bénard se veut le pourfendeur du turbo-libéralisme qu’il a participé à mettre en place. Lire la suite

La grève

Les idées sont d’une force inouïe. Rien ne peut les arrêter, pas même la mort de ceux qui les colportent. Les idées ont créer des choses impensables, mais aussi les pires des catastrophes.

Et moi, j’ai une idée. C’est une idée toute simple, toute bête qui pourrait avoir des conséquences d’une ampleur mondiale : Faire grève de l’impôt.

Lire la suite

Manuel du combattant libéral

Je viens de lire l’excellent article de Pascal Avot dans Contrepoints sur les trotskistes. Et je suis parfaitement d’accord avec ce qui y est dit. Pour avoir affronté des extrémistes de droite dans ma jeunesse, je peux maintenant combattre pieds à pieds les extrémistes de gauche. Et voici comment.

Lire la suite