Par pitié libérez nous de vos transports

menottes ref 080Depuis le milieu du XXème Siècle et la nationalisation des transports ferroviaires, les transports dit «  publics » sont l’apanage du secteur public, et quand il s’agit du secteur privé, les transports sont fortement soumis à la contrainte publique. Il n’existe que deux secteurs de transport qui ne sont pas fortement réglementés par le pouvoir public. L’aviation civile et le transport de frets. Mais rassurez-vous, pour ce dernier, le gouvernement est très décidé à faire tout son possible pour tuer toutes velléités de liberté de concurrence entre les acteurs notamment en cherchant à imposer le transport ferroviaire pour les marchandises. La Réunion n’échappe pas à cette folie réglementaire et les mêmes causes produisant les mêmes effets, les transports à La Réunion sont devenus au fil du temps un pur cauchemar. Lire la suite

Publicités

La Grande Muraille de Robert

Les clowns à roulettes qui dirigent la Région Réunion et qui se considèrent comme des dictateurs à vie élus pour 4 ans n’imaginent pas que le contribuable doive travailler très dur pour qu’on leur verse leur salaire (5400 € pour le Président et 1500 € pour un conseiller régional).

Pour eux, ils ont un budget qu’il faut impérativement dépenser, sinon, le ciel va s’ouvrir, des terribles éclairs vont zébrer l’horizon. Pour ces zourites irradiés, l’argent des contribuables est toujours là et sera toujours là. Et ils laissent les robinets ouverts sans s’imaginer une seule seconde que ce gaspillage puisse assécher un jour l’économie.

Lire la suite