Privilégier l’offre plutôt que la demande

L’économie réunionnaise est une économie sous perfusion.  La Réunion a importé 4,2 milliards d’euro de marchandises et de services et en a exporté 281 millions principalement sous la forme du tourisme et de sucre. (source INSEE)

Un rapport de 1 à 14. C’est consternant.

Chaque année, il faut 4 milliards d’euro sous une forme ou sous une autre pour compenser la différence. Pour que la Réunion maintienne son train de vie dispendieux, il faut que l’État Français lui donne de l’argent d’une manière ou d’une autre.  Une de ces manières est de sur-rémunérer les fonctionnaires expatriés (souvent des profs) ou encore d’offrir des avantages si important aux investisseurs rentiers qu’ils injectent des milliards d’euro chaque année. Enfin, il reste les impôts des Français.

Lire la suite